Close

Coquillettes zotto jambon fromage

Coquillettes zotto

J'ai eu envie d'un risotto de coquillettes, comme ça… une envie un peu (beaucoup!) régressive, facile à contenter car un risotto de coquillettes, c'est délicieux et facile à faire. Les pâtes se prêtent en effet très bien la cuisson de ce « coquillettes zotto » : elles contiennent beaucoup d'amidon, ce qui va donner du liant à la préparation et donc beaucoup d'onctuosité, sans ajouter trop de matières grasses. Pour bien réussir un pastasotto – ou encore un coquillettes zotto (j'en perd mon italien!) – il y a pleins de petites astuces à connaître. Ce sont d'ailleurs des conseils qui peuvent parfaitement s'adapter à un risotto classique avec du riz. Tout d'abord, il est important de faire revenir les coquillettes, comme pour le riz du risotto : elles doivent légèrement crépiter, ce qui va permettre de les torréfier, en leur donnant des notes subtiles et en formant une mince coque de protection, qui va permettre d'éviter qu'elles ne se délitent à la cuisson. Ensuite, il faut choisir un vin blanc sec avec lequel on va déglacer les coquillettes. Et attendre qu'il soit bien absorbé. Le choix du bouillon à lui aussi son importance. L'idéal est bien sûr qu'il soit fait-maison, mais on ne va pas se mentir, ce n'est pas toujours évident. Si vous choisissez un bouillon cube, préférez-le bio, de volaille ou de légumes, pour éviter les ajouts d'arômes franchement pas très catho… et veillez à ce qu'il soit toujours bien chaud, frémissant. Ajoutez-le louche après louche, en prenant soin d'attendre entre chaque ajout, qu'il soit bien absorbé… Et sans jamais vous arrêter de mélanger (on se muscle les bras en même, c'est canon;) ) Une fois les coquillettes cuites, vous n'avez plus qu'à ajouter le jambon et le fromage. Choisissez un bon jambon, pas du bas de gamme, pour qu'il parfume bien les pâtes. L'idéal est une tranche un peu épaisse, à faire couper chez son charcutier, et à tailler en petits dés. Pour le fromage, ma préférence va au comté fruité finement râpé, au parmesan ou au gruyère bien râpés. Un peu de beurre bien froid pour l'onctuosité et le tour est joué ! Si on veut, on peut terminer par un peu de sel parfumé à la truffe… Le résultat est pas mal du tout. Peut-être qu'on pourrait ajouter un peu de crème à la fin… ? À voir !

Ingrédients

Coquillettes zotto jambon fromage, pour 4

400 g de coquillettes
1 gros oignon
80 g de parmesan râpé
150 g de jambon blanc coupé en dés
20 cl de vin blanc sec
40 g de beurre
80 cl environ de bouillon de légumes ou volaille
sel, poivre

Préparation

1 Épluchez l'oignon et émincez-le. Faites-le fondre dans une petite cocotte avec la moitié du beurre.
2 Ajoutez les coquillettes et faites-les revenir quelques min.

3 Déglacez avec le vin blanc et faites cuire jusqu'à ce qu'il soit absorbé tout en mélangeant. Ajoutez ensuite le bouillon bien chaud louche après louche, tout en mélangeant et en prenant soin qu'il soit bien absorbé avant d'en remettre. Salez et poivrez.

4 Une fois tout le bouillon incorporé et les coquillettes cuites, ajoutez le parmesan puis le jambon coupé en dés. Mélangez puis ajoutez le beurre froid coupé en dés. Mélangez bien et servez sans attendre.

Nems de boudins noir au piment d'Espelette

article précédant

Salade d'endives à l'orange, parmesan et sésame grillé

article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nems de boudins noir au piment d'Espelette

article précédant

Salade d'endives à l'orange, parmesan et sésame grillé

article suivant

Instagram has returned invalid data.